- À PROPOS -


  Clément Elbaz est né en 1987 à Montauban, et c'est peut-être bien cette origine qui favorisa l'envie d'ailleurs qui le fit traverser, depuis, près de 60 pays. Ses deux premières vadrouilles eurent lieu en Europe Centrale et dans les Balkans, avec des amis. Puis vint très vite le temps des Grands Tours en solitaire, un peu plus lointains.
  C'est pour ne pas laisser ses expériences, ses réflexions et ses rencontres se perdre dans son individualité qu'il décida dès ses premières voyages de s'accompagner d'une caméra… une mission compliquée dans les premiers temps, tant il est vrai que le montage vidéo est une discipline exigeante et qu'il a une fâcheuse tendance au dilettantisme. Mais vaille que vaille il filma les endroits, les gens, appris sur le tas et partagea toujours le résultat sur internet, gratuitement.
  Un premier film fut tourné en 2008 entre Istanbul, Cracovie, Lisbonne et Dublin. Puis, en 2010, il quitta son studio toulousain et son statut d'ouvrier intérimaire en BTP pour partir, vraiment, et réaliser une série de documentaires hebdomadaires de 10 minutes qui suivirent ses découvertes de la Serbie, de la Moldavie ou de l'Ukraine... entre autres !


  Sans feu ni lieu, il passa deux ans entre autostop, trains et bus. Mais au bout du compte, las, il décida de mettre un terme à cette période nomade pour revenir s'installer à Toulouse et y monter tranquillement les 12 films tournés en 2011. Cette pause, qui se transforma après la réalisation de deux films en une léthargie stérile qu'il faut bien admettre, lui laissa néanmoins le temps d'affiner les idées qui guident toujours la réalisation de ses projets.
  Outre des réalisations professionnelles pour payer son loyer, un documentaire historique est sorti en mai 2018 et, si les 12 films tournés il y a 9 ans ne sont toujours pas sortis, ils n'en ont néanmoins pas été oubliés et devraient être réunis en un seul qui, enfin, sortira en avril 2021. 10 ans après le départ. Un autre documentaire fut tourné en Asie Centrale en juillet 2019 : le montage a bien avancé et sa sortie est prévue en février 2020. En sus, un projet professionnel fut tourné au Caire ; il est en pause, la pandémie de Covid empêchant de partir tourner les images manquantes.
  Face à ce regain d'activité relatif dû au temps que lui laissaient les confinements de 2020, Clément Elbaz décida de se disperser un peu plus en se mettant à l'écriture d'articles divers, et d'un livre. Le résultat de tous ces projets - terminés ou en cours - est consultable sur ce site, dont le but est de partager idées, voyages et rencontres… de les mettre à la disposition de toutes et tous, gratuitement, libre d'accès et de partage. Pour peut-être donner l'envie à celles et ceux que ça chatouille de partir aussi, dans le réel ou l'idéel, faire un tour pour voir de qui peut être vu, et savoir ce qui peut être su.
  Le contenu de ce site est né du mouvement, il doit le transmettre !